La Casa Eric & Cédric Peyronnet – La Creuse

Herbal International
www.herbalinternational.tk




La Casa et Peyronnet, Peyronnet et La Casa, ici déshabillés de leurs pseudonymes (Syllyk et Toy Bizarre), peu importe finalement (ou déjà) qui a fait quoi, car c’est aux lieux qu’ils ont d’abord donné la parole. Poétique sonore d’un triangle de paysage, coincé entre Petite Creuse et Grande Creuse, ce disque est, selon les musiciens, tout autant le résultat des couches sonores offertes par le site, que celui des conceptions musicales de chaque artiste – chacun ayant composé la base ou le final, suivant les morceaux. Cela dit, écoutons donc ces lieux, tout le demande : la liste des sons qui les composent est longue, et l’eau et les insectes parmi eux accaparent l’attention. Ce n’est pas tout, le vent parfois, le bois, le grésillement électrique des lignes et de loin en loin des signes d’activités humaines, de transports. J’ai déjà dit souvent combien cette musique, et en particulier celle de Cédric Peyronnet est une peinture sonore du paysage, de même résonance en tissu informel : reconstitution de l’essence du lieu, de sa signature poétique, de son courant ponctué. Chaque lieu ainsi dépeint est commenté dans le livret, puis offert à l’illustration. Toute de drone, de pépiement, de coulée, de grésillement, de flot, la musique correspond à une transposition dynamique imaginaire mais pas imagée. L’esprit vit alors le lieu, une cascade, un bois, un rivage, une route, un pré… dans sa plus profonde sensualité sonore. Les pièces ont toutes un tour organique où le doux et le rêche s’accompagnent, comme l’air et le craquement, l’oiseau et la brindille cassée ; ainsi libérés, le flot peut monter et le vent tournoyer, la feuille chanter et l’eau calme bouillonner. Dans chaque morceau, bien que loin – faut-il le préciser encore – de tout reportage, chaque son est à sa place dans la composition d’équilibre que le flux musical imaginé reconstitue. On a déjà – et je sais que ce n’est pas totalement faux – la saisissante impression de connaître plus intimement la Creuse.

Denis Boyer

2009-09-26